LE PROJET GRAND NANCY

La MJC Lorraine propose depuis 2015 en ses locaux à Vandoeuvre, un Repair Café, rendez-vous mensuel convivial, où des bricoleurs bénévoles proposent gracieusement leurs services pour aider les usagers à réparer leurs objets du quotidien. Plus de la moitié repartent en état de marche.

Suite au succès immédiat de cet atelier à la MJC Lorraine, nous avons souhaité mettre notre expérience au service du développement de ce concept.

La MJC Lorraine (4000 adhérents, près de 9000 personnes accueillies par an), reconnue pour son savoir-faire dans la mise en place de projets, s’est engagée résolument dans des actions citoyennes, en proposant des alternatives pour consommer mieux et autrement : création de 4 AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture de Proximité), d’un SEL (Système d’Echange Local de savoirs et de compétences, et un Repair Café.

Dans le cadre de son Programme Local de Prévention des déchets, la Métropole du Grand Nancy initie des actions de terrain afin de réduire la production de déchets sur l’agglomération nancéienne.

Aujourd’hui les volontés et intérêts des deux structures se rejoignent autour d’un projet commun : essaimer la démarche Repair Café dans d’autres lieux de l’agglomération. Il s’agit ainsi de lancer une dynamique locale pour que ce dispositif s’inscrive durablement sur le territoire : des rendez-vous réguliers, à des horaires complémentaires, proche géographiquement des habitants de l’agglomération, diversifiés voir spécialisés.

Un Repair Café est une innovation sociale importante, répondant à plusieurs besoins et attentes actuels de la population, mais aussi des décideurs locaux. Exemple typique d’initiative citoyenne contemporaine, c’est un mouvement social de base où les citoyens prennent l’initiative, s’engagent.

Créer un Repair Café, c’est apporter une réponse concrète avec plusieurs objectifs distincts et complémentaires :

un besoin environnemental et écologique : en réparant ce qui aurait pu être jeté, un Repair Café contribue substantiellement à la réduction des déchets et à leur traitement. À son niveau, il contribue à la diminution de l’effet de serre, et permet une meilleure utilisation responsable des matières premières.

un besoin social : en favorisant le contact entre les personnes, en favorisant la création de lien social, en proposant un temps d’échanges et de convivialité, un Repair Café contribue à lutter contre les isolements en particulier celui des personnes âgées. Il permet aussi la création d’emplois ( 1 en 2017) à la MJC Lorraine, emplois dédiés au projet.

une source d’économie financière certaine : que ce soit pour les collectivités locales en charge du traitement des déchets, ou pour les familles par une diminution substantielle de leurs dépenses de ménage. Un Repair Café permet aussi la revalorisation de ce que chacun possède, (vieux ne veut pas dire systématiquement obsolète)…

un lieu d’apprentissage de la réparation : c’est adopter un autre regard sur nos habitudes de consommation, c’est aussi refuser l’obsolescence programmée de certains biens d’équipement, en réparant ce qui est conçu comme irréparable, etc… Ces différents objectifs liés à la création d’un Repair Café favorisent un accueil diversifié et adapté, favorisant le brassage constant de toutes catégories sociales pendant les ateliers, comme nous avons pu le constater à l’atelier qui se déroule à la MJC Lorraine à Vandoeuvre.